Présentation

DE :: EN

Accueil

Le distillateur

Willy à son alambicNé au Val-de-Travers, Willy Bovet, ancien horloger et distillateur clandestin, a toujours vécu à Môtiers, chef-lieu de cette vallée paisible et bucolique, berceau de l’absinthe.

Comment aurait-il pu ne pas côtoyer Robert Bobillier, né en 1911, distillateur clandestin ? Celui-ci, voyant en Willy Bovet son digne successeur, lui transmit sa recette et surtout son savoir.

Chacune des opérations liées à la production d’absinthe recèle de nombreux secrets et un grand savoir-faire : pour le choix et qualité des plantes, le séchage, et la distillation à l’ancienne. Cette addition de connaissances et de compétences permet d’obtenir, encore aujourd’hui, une absinthe de qualité.

Avant l’interdit de 1910, nombre de distilleries étaient en activité à Môtiers. En témoigne aujourd’hui encore la belle façade du bâtiment « Giovenni – Bovet » qui vaut le coup d’oeil. Mais Môtiers, village autour duquel Jean-Jacques Rousseau aimait herboriser (entre 1762 et 1765), offre encore de nombreux autres joyaux architecturaux.

Willy devant la distillerie

Willy devant la distillerie